Article Newsletter Mars 2020

 

Spécial Olympics Suède

 

 

Julien: «On est parti en Suède pour représenter Special Olympics Belgium

dans la discipline du Floorball. Special Olympics c’est une fédération qui propose

des disciplines sportives dans le domaine du handicap mental avec notament des nationaux

tous les ans auxquels le Centre Sésame a l’habitude de participer.

On est déjà parti en Corée du Sud (2013), en Autriche/Liechtenstein (2014) 

et à Los Angeles (2015). Cette fois-ci, en Suède, il y avait 19 pays représentés. 

Il y avait moins de monde parce que c’était les pré-games.

C’est une sorte de grande répétition avant le championnat mondial.

 

Il y avait deux centres de jour qui constituaient l’équipe de floorball belge:

quatre athlètes du Centre Sésame et quatre athlètes de Notre Village

(anciennement Village Numéro 1), ainsi qu’un coach sportif du Centre Sésame

et un coach sportif de Notre Village. Dans la discipline du floorball,

les équipes ne sont pas encore unifiées* mais on tend vers cela.

Par contre, d’autres disciplines sportives des Spécial Olympics le sont déjà:

le netball, le basketball, le football. 

 

Ce que je retire de cette expérience c’est le côté humain. C’est ça que je garde en tête.

On rencontre d’autres pesronnes, d’autres nationalités.

Il y a de la solidarité, de l’échange. C’est une famille Spécial Olympics! 

C’est une semaine fatiguante et en même temps riche en souvenirs et en rencontres. 

Sur le plan sportif, on était très heureux aussi parce qu’on a atteint la finale

et obtenu la médaille d’argent ce qui correspond à la deuxième place. On en est fier!»

 

Kacper: «Pour moi c’était fatiguant aussi. Mais c’était une bonne fatigue.

Pas que la fatigue du sport; la fatigue aussi un peu d’apprendre les gens, connaître les gens.

Comment les gens vont? On est revenu fatigué mais c’était une bonne fatigue.

Pour moi le plus dur c’était de suivre le groupe sur le verglas dans la rue mais pas plus,

tout le reste j’ai aimé. J’avais peur du verglas, Rodrigo m’a aidé; 

il m’a donné la main et il m’a dit «avance, avance». Je n’ai pas l’habitude des pays

où ça glisse. Quand ça glisse je n’aime pas trop. Là-bas, les paysages sont différents.

Ils ont des petites cabanes où ils pêchent des glaçons.

Les magasins c’est cent fois plus cher qu’ici, certains. Là-bas c’est pas Quick, 

c’est King Burger. Là-bas ils ont des téléphériques.

 

Les gens parfois étaient cools et parfois pas. Il y avait une suédoise qui parlait français. 

Elle me demandait si c’était bien la Belgique et elle aimerait venir.

Je me suis fait des amis de la Suède et un ami de la Clairière. Jérémy, qui dormait avec moi.

J’ai parlé aussi avec une éducatrice qui faisait du snowboard. Ca me tente pas le snowboard!

C’est juste une planche qui va sur la neige! Une planche qui va sur l’eau ça me tente plus!

C’était quand même une chouette expérience et c’était quand même une bonne fatigue.

J’ai beaucoup aimé! Par contre les jeux olympiques prochains j’aimerais que ça se passe

une fois en Pologne si on peut. Mais je me suis bien amusé et pour l’instant

on laisse comme ça, c’est bon!»

 

Nicolas: «C’était super en Suède. J’ai mangé des pains suédois et j’ai joué au floorball. 

On a été dans une piscine (thalasso) avant les jeux. Maman m’a manqué et j’ai appelé maman.

Je me suis fait des amis.»

Nous remercions les Kiwanis Bruxelles Europe et la fédération Floorball Belgique

pour leurs soutiens financiers, ainsi que les Special Olympics pour cette belle organisation.

 

 

* Equipe unifiée: équipe sportive constituée d’athlètes porteurs de handicap et d’athlètes 

non porteurs de handicap.

https://swe2021.org